Graphiste et créateur de sites à Arras

Je suis François Masclef, graphiste et créateur de sites web en freelance. On peut résumer mon métier à créer la visibilité des entreprises et associations sur internet. J’accompagne mes clients dans la définition de leur identité graphique autant que dans la création de leur site internet et son référencement. Je ré-exploite là mes études qui ont commencé en communication 360 pour se préciser par la suite en gestion de projet web et webdesign.

J’ai, au fil des années, développé des compétences d’abord en rédaction et méthodologie. Par la suite et au fil de mes études, j’ai exploré les univers du graphisme, de la création de sites et du référencement. Je mets ces compétences sur le marché du travail depuis 2013. Cela représente donc 6 ans d’expériences, de découvertes mais aussi de projets menés à bien et de plaisir à œuvrer dans un sens :  la satisfaction de mes clients.

Au fil de ces années, j’ai eu l’occasion de travailler pour tous types d’entreprises dans tous types de secteur : de la réflexologue fraichement installée au cabinet d’avocats international, de la boite d’objets publicitaires nationale aux dépanneurs d’ascenseurs. Cela pour dire : je n’ai pas des connaissances dans tous les métiers, mais ma curiosité ne m’a jamais fait défaut lorsqu’il a fallu créer des choses dans des domaines qui m’étaient inconnus. A ce sujet, la communication avec mes clients a toujours été ma meilleure source d’inspiration.

webmaster freelance
François Masclef
Webdesigner freelance

Graphisme, web et éthique

La créativité

Qu’il s’agisse d’écrire des textes, de présenter des entreprises ou des personnes ou encore de créer des sites internet, je fais toujours en sorte de stimuler ma créativité. Sans elle, il me semble que je serai bien peu !

L’éthique

J’aime à travailler pour des entreprises engagées dans leur responsabilité sociétale et environnementale : les associations ou entreprises travaillant autour des thèmes de l’écologie, de l’insertion sociale, de l’économie solidaire ou intégrant concrètement ces sensibilités dans leur fonctionnement sont mes coups-de-coeur.

L’humain

Si je travaille seul, je n’en suis pas moins sensible à la personne à qui je m’adresse. Je fais toujours en sorte de concilier travail, rigueur et respect en apportant une attention particulière à l’aspect humain d’une collaboration professionnelle.